Cosmétique Sans Eau : C’est Possible (Et C’est Mieux !)

Les produits cosmétiques sans eau, ça existe ? Inconsciemment, nous associons l’eau à l’hydratation. Pourtant, le succès croissant de la cosmétique sans eau démontre que l’eau n’est pas un ingrédient indispensable en cosmétique. Souvent n°1 dans la liste INCI, l’eau constitue alors l’ingrédient majoritaire de la formulation pour obtenir des textures fraîches et légères. Bien sûr, l’eau facilite l’absorption des principes actifs par l’épiderme. Mais contre toute attente, l’eau n’hydrate pas la peau. Elle ne la nourrit pas non plus. Pire, elle assèche le film hydrolipidique qui protège naturellement l’épiderme. Si la peau de croco desséchée ne vous tente pas (comme on vous comprend !), intéressons-nous de plus près aux promesses de la cosmétique sans eau.

Cosmétique bio sans eau

Comment bien hydrater sa peau ?

Le secret d’une peau rayonnante

Le secret d’une peau rayonnante réside dans la bonne santé du film hydrolipidique. Sécrété par la peau, le film hydrolipidique contient, comme son nom l’indique, des lipides (sébum) et de l’eau (sueur). Chacun de ces composés joue un rôle précis dans la protection de l’épiderme contre les agressions extérieures subies au quotidien (pollution, soleil, froid, etc.).

En effet, le corps gras (sébum) retient l’eau produite par le corps. Ainsi, l’hydratation de la peau est constamment renouvelée. Pour savoir si l’hydratation de votre épiderme est optimale, sachez que votre peau doit être souple et résistante. Après l’avoir pincée délicatement entre deux doigts, la peau revient immédiatement à sa forme originale et ne garde aucun pli.

Lire aussi : Secret de Beauté : 6 Conseils d’une Mère à sa Fille

Les risques du vieillissement cutané

Le sébum protège également l’épiderme des rayons de l’action du soleil et possède des propriétés bactéricides et antifongiques. Cependant, sa qualité et sa quantité diminuent sous l’effet du vieillissement cutané et des actions extérieures (soleil, vent, froid, stress, hygiène de vie, etc.). Vulnérable, la peau devient perméable à tous types de substances, dont des composés allergènes et synthétiques, souvent toxiques.

Suggestion : Anti-ride ou Anti-âge : Quand Commencer (Même Sans Rides)

Cosmétique bio sans eau : 3 Bienfaits

Contrairement à la cosmétique contenant de l’eau, la cosmétique sans eau regorge de composés lipidiques – souvent des beurres et des huiles végétaux bio. Ces corps gras respectent infiniment plus le pH et l’équilibre de notre peau que des cosmétiques composés d’eau. Quand l’eau purifiée humecte tout juste les couches supérieures de l’épiderme, la cosmétique sans eau – qui contient une grande proportion de beurre ou d’huile végétale – hydrate et nourrit toutes les couches de la peau, même les plus profondes.

Attention : gras ne signifie pas forcément collant et désagréable. Il existe des huiles végétales bio très agréables qui sèchent instantanément, comme l’huile de nigelle ou l’huile de jojoba par exemple.

Lire aussi : La peau : cet organe intelligent et Quelle huile végétale bio pour ma peau ?

Privilégier la cosmétique sans eau : 3 Avantages

1. 100 % d’actifs

Posez-vous la question : qu’est-ce que je paye exactement quand j’achète un produit cosmétique contenant plus de 90 % d’eau ? Plus un produit cosmétique contient d’eau, plus les principes actifs sont dilués et moins l’action recherchée s’avère efficace. En effet, l’eau est un composant inerte.

De plus, l’eau ne peut pas être certifiée bio. En effet, selon la définition officielle, seule les substances issues du vivant, qu’elles soient d’origine animale ou végétale, peuvent être certifiées “biologiques”. C’est le cas des huiles essentielles ou des fruits. En revanche, l’eau, les minéraux, les argiles et tout produit ayant subi plusieurs transformations (telle la vitamine C), ne peuvent être définies comme bio.

Au final, vous payez un produit de beauté qui contient très peu de produits naturels et encore moins biologiques. Dans ce cosmétique, les principes actifs sont quasiment inexistants puisqu’ils sont fortement dilués dans une grande quantité d’eau purifiée, elle-même non bio. Et si vous testiez la cosmétique bio sans eau ?

Dans un produit cosmétique sans eau, la phase aqueuse laisse la place à une phase lipidique qui soutient et renforce le rôle du sébum, donc du film hydrolipidique. En effet, un beurre ou une huile végétale bio, contient elle-même quasiment 100 % de principes actifs. L’efficacité du produit cosmétique anhydre est alors maximale en actifs bio. Par conséquent, votre peau et votre corps se nourrissent amoureusement des bienfaits que vous lui donnez.

Lire aussi : Douces Angevines : une cosmétique bio 100 % végétale

2. Zéro conservateur = santé protégée

Qui dit Eau, dit Vie. Si l’on doit la Vie à la présence d’eau sur la Terre, on apprécie nettement moins la prolifération de bactéries, de germes et de micro-organismes dans nos produits cosmétiques. D’où la présence indispensable de conservateurs dans les produits cosmétiques aqueux. Que ces conservateurs soient chimiques ou naturels, les risques d’irritations, d’allergies et de toxicité sont bien réels et menacent notre santé.

Le point fort des produits cosmétiques sans eau ? Les huiles bio de première pression à froid, les cires bio, les beurres bio, etc. ne nécessitent aucun conservateur. En effet, le risque de prolifération de micro-organismes est totalement nul dans un corps gras. Exempte de conservateurs, la cosmétique sans eau réduit à néant les risques toxiques pour la santé. On salue cet engagement pour une cosmétique épurée et minimaliste tout aussi efficace, sinon davantage, que la cosmétique aqueuse !

Lire aussi : Cosmétique Bio France : les 3 Meilleures Marques (+1 Bonus)

3. L’eau : l’enjeu mondial du 21e siècle

L’eau est au cœur des préoccupations mondiales de ce XXIe siècle. Comment la gérer ? Comment la préserver ? Mais aussi : comment la dépolluer ? Et enfin, comment en améliorer l’accès à toutes les populations ? L’enjeu autour de l’eau et de ses dérivés est tout simplement MO-NU-MEN-TAL ! Chercheurs, économistes et politiques s’activent pour préserver cette ressource loin d’être inépuisable.

Alors, refuser l’eau dans la composition INCI des cosmétiques quand une autre solution existe, c’est un engagement fort pour l’avenir de notre espèce et de toutes les espèces vivant sur Terre. Éliminer l’eau dans ses produits de beauté, c’est revendiquer une action écologique. Plus actives et plus efficaces, les formulations sans eau nécessitent d’utiliser une quantité moindre pour un résultat cosmétique équivalent à un cosmétique contenant de l’eau. Équivalent a minima, mais le plus souvent meilleur.

Comment agir ? En réduisant la taille des contenants et en augmentant la durée de vie de nos cosmétiques. De plus, on privilégie les marques qui s’engagent, en proposant des emballages recyclables par exemple. Ou alors on fabrique soi-même ses cosmétiques, comme ce masque pour cheveux à l’aloe vera, ce masque visage au gel d’aloe vera, ce déodorant naturel ou encore la cire dépilatoire à l’orientale. Au final, on contribue à réduire les coûts de transport, la pollution et l’impact toxique sur l’environnement. Du positif à tous les niveaux !

Voici un un autre enjeu mondial : Recycler ses Produits de Beauté | 9 Astuces Zéro Déchet

En bref : la cosmétique sans eau, c’est l’avenir !

La cosmétique sans eau est faite pour vous si vous recherchez :

  1. Une meilleure efficacité (surtout quand elle bio avec des composés bio 100 % naturels et 100 % actifs) ;
  2. Une santé protégée ;
  3. Un environnement préservé.

Quel est votre avis sur la cosmétique sans eau ? Tenteriez-vous l’expérience ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *