Vous ne savez plus quoi faire de vos cheveux secs, cassants et abîmés ? Vous avez tout essayé : masque avant shampoing, bain d’huile, shampoing pour cheveux secs, après-shampooing ultra nourrissant, sérum capillaire revitalisant et j’en passe… Les plus téméraires auront même osé le no-poo ou la cure de sébum. Malgré tous vos efforts pour retrouver une chevelure de rêve, votre tignasse ressemble à un nid d’oiseau ébouriffé. Revêches, impossibles à coiffer, vos épis rebelles vous dépriment. Vous vous sentez perdue parmi l’immense choix de produits capillaires. Résultat : vous dépensez des sommes folles dans chaque nouveau masque capillaire avec l’espoir d’une solution rapide à vos cheveux secs comme de la paille. Jusqu’à présent, aucun produit cosmétique n’a résolu votre cauchemar de cheveux secs, ternes et cassants avec une routine quotidienne simple et facile. Au secours, j’ai les cheveux secs : que faire ? Et si vous changiez d’approche ?

cheveux secs crépus - que faire ? Pranaloé marque française de cosmétiques bio et naturels (photo par pressfoto - freepik)
Cheveux secs et crépus : que faire ? (photo par pressfoto – freepik)

Que trouverez-vous dans ce guide ultime ?

Vous allez découvrir …

  • Pourquoi vos cheveux restent désespérément secs malgré vos soins (et comment arrêter ce cercle vicieux qui vous gâche la vie).
  • Les 2 besoins fondamentaux des cheveux (et comment les remplir efficacement).
  • Les 4 produits naturels efficaces que vous possédez déjà pour adoucir vos cheveux (et enfin les rendre soyeux).
  • La routine capillaire idéale pour soigner vos cheveux secs.

Pour aller plus loin

Allons plus loin avec un guide pas à pas spécial contenant :

  • des solutions spécifiques à votre type de cheveux (raides, ondulés, frisés, bouclés), qu’ils soient colorés ou naturels et avec ou sans pellicules ;
  • une routine capillaire au naturel étape par étape pour enfin vous retrouver une chevelure légère et soyeuse.

Ce guide étape par étape vous intéresse ? Je prévois de l’écrire pour répondre spécifiquement à votre problème capillaire. Votre expérience est donc ultra précieuse. Indiquez-moi en commentaire de cet article ou par message privé :

  1. quel est votre type de cheveux ;
  2. ce que vous avez déjà essayé mais qui n’a pas marché ;
  3. pourquoi sont-ils secs à votre avis ;
  4. quel problème vous rencontrez actuellement avec vos cheveux ;
  5. comment vous vous sentirez quand vos cheveux ne seront plus secs.

Ensemble, créons le meilleur guide personnalisé pour enfin résoudre ce cauchemar infernal des cheveux secs.

Vous voulez être avertie dès sa sortie ? Découvrez comment faire ici.


Le programme vous plaît ? C’est parti avec le sommaire :


Soigner vos cheveux secs : pourquoi c’est si difficile ?

Le web regorge de pistes plus ou moins sérieuses pour traiter les cheveux secs. Manque de précisions et manque d’informations fiables sont légion. Pas étonnant que vos tests ne fonctionnent pas, grrrr ! Je ne parle même pas de l’explication quant au choix de tel ou tel ingrédient naturel pour fabriquer vos propres soins capillaires et vos masques maison pour cheveux secs.

En plus, pas moins de 8 facteurs de la vie quotidienne peuvent sécher les cheveux !

Ce guide complet a pour objectif de faire toute la lumière sur ce problème capillaire qui gâche votre vie. Car avoir les cheveux secs, c’est :

  • ne plus savoir quel produit utiliser et ne pas utiliser ;
  • ne pas pouvoir se coiffer comme on veut ;
  • sortir de chez soi en sachant qu’on a l’air un peu “hirsute”;
  • culpabiliser devant les nanas aux cheveux de rêve ;
  • râler en voyant les stars américaines aux boucles impeccablement dessinées.

Et si vous aussi, vous aviez enfin le droit d’avoir de beaux cheveux ? 

Cheveux secs : qu’est-ce que c’est ?

cheveux secs la déprime que faire - pranaloe (Photo par master1305 de Freepik)
Les cheveux secs, une fatalité ? (Photo par master1305 de Freepik)

Comment savoir si on a les cheveux secs ?

Vous avez les cheveux secs s’ils sont rêches au toucher, s’ils sont difficiles à coiffer et s’ils s’emmêlent facilement (signe d’écailles très ouvertes). Sans soin adapté à leurs besoins, les cheveux secs s’affinent et ternissent avec le temps (ils perdent leur brillance). 

En plus, les cheveux secs se fragilisent et deviennent sensibles aux changements de température. Le résultat de ce cercle vicieux ? Vos cheveux se cassent plus facilement, s’affinent et les pointes se dédoublent en fourches. 

Quelle est la cause des cheveux secs ?

C’est là que ça se complique. Il n’y a pas une mais 8 causes pouvant expliquer pourquoi vos cheveux sont secs, cassants, abîmés et ternes. Et pire : elles peuvent se combiner. Les voici :

1. La porosité des cheveux

La couche externe du cheveux (ou cuticule) possède des écailles plus ou moins fermées : c’est la porosité du cheveu. Il existe trois types d’écailles dont deux expliquent les cheveux secs :

  1. Des écailles très ouvertes laissent entrer les soins (qui ressortent aussitôt). Ceux-ci n’ont pas le temps d’agir. Petit à petit, vos longueurs se déshydratent et se dénutrissent, d’où la sensation de paille sur votre tête. On parle de cheveux très poreux ou de cheveux à forte porosité.
  2. Les écailles lisses à moyennement ouvertes sont le signe de cheveux normaux et sains. La porosité de vos cheveux est normale.
  3. Les écailles totalement fermées imperméabilisent le cheveu. Les soins hydratants et nourrissants glissent sur le cheveu sans jamais pénétrer au cœur de la fibre capillaire. Par conséquent, vos cheveux restent secs malgré tous vos soins attentionnés. On parle de cheveux peu poreux ou de cheveux à faible porosité.

Temps nécessaire pour connaître la porosité de vos cheveux : 3 minutes.

Comment savoir si mes cheveux sont poreux ? Porosité capillaire : faites le test !
Pour déterminer la porosité de vos cheveux, c’est très simple. Récupérez un cheveu sur votre brosse coiffante et plongez-le dans un verre d’eau (pas juste posé à la surface, aidez-le un peu à s’imbiber). Patientez une à deux minutes et observez le résultat :

  1. Votre cheveu flotte en surface

    Cela indique que les écailles sont très fermés, signe d’un cheveu à faible porosité.

  2. Votre cheveu coule lentement et s’arrête au milieu du verre

    Les écailles du cheveu sont légèrement ouvertes, signe d’une porosité normale.

  3. Votre cheveu coule au fond du verre

    Les écailles sont largement ouvertes, signe d’une forte porosité.

2. Se laver les cheveux trop souvent

Pourquoi se laver les cheveux trop souvent est mauvais ?

Les lavages fréquents sont la principale cause des cheveux secs. Plus vous les lavez, plus ils se dessèchent. La raison : un shampoing qui peut être trop agressif pour eux, mais surtout à cause du calcaire contenu dans l’eau du robinet.

Si votre eau est très dure (très calcaire), branchez un adoucisseur sur l’arrivée d’eau de votre douche ou de votre baignoire. Si c’est impossible pour votre installation de plomberie ou trop cher, privilégiez le rinçage au vinaigre ou au vinaigre de cidre qui fait des merveilles sur les cheveux (on en parle plus bas).

Quant au shampoing, nous y reviendrons mais je peux déjà vous dire que rien ne vaut un shampoing ultra doux. Car tout ce qu’on lui demande, c’est de laver et pas de soigner.

Quelle est la fréquence de lavage idéale ?

Qu’appelle-t-on “se laver les cheveux trop souvent” ? Au-delà de deux shampoings par semaine, c’est trop ! La fréquence idéale est d’un seul shampoing par semaine. 

Et si je ne peux pas espacer mes shampoings ?

Bien sûr, certaines situations imposent un lavage de cheveux plus fréquent. C’est le cas d’une pratique sportive qui vous fait transpirer de la tête ou la baignade fréquente en piscine ou à la mer. Dans ce cas, reportez-vous à la routine capillaire idéale pour vos cheveux secs lavés fréquemment en fin d’article.

3. Utiliser des appareils chauffants brûlants

cheveux attention au sèche-cheveux - pranaloe (Image par Ryan McGuire de Pixabay)
Cheveux secs : attention à la chaleur des appareils (Image par Ryan McGuire de Pixabay)

Sèche-cheveux, fer à lisser ou fer à friser… tous ces appareils coiffants génèrent une chaleur destructrice pour vos cheveux secs. Utilisés régulièrement à haute température, ils altèrent la structure du cheveu, ce qui l’abîme et le rend cassant. Il en est de même pour le défrisage et le casque chauffant chez le coiffeur. Éliminez au maximum toutes les sources de chaleur sur vos cheveux, au moins le temps de les soigner.

4. Frotter ses cheveux dans une serviette pour les sécher plus vite

La friction générée par une serviette frottée sur vos cheveux pour les “aider” à sécher plus vite après le shampoing est fatale pour des cheveux déjà fragiles comme les vôtres ! Les écailles des cheveux s’ouvrent, les cheveux s’accrochent et s’emmêlent. Mais surtout, les effets du shampoing et du masque pour cheveux secs sont anéantis en un instant. 

5. Colorer à répétition 

Les colorations capillaires chimiques contiennent des agents qui assèchent la fibre pour pouvoir la colorer efficacement. C’est la raison pour laquelle les cheveux colorés nécessitent des soins particuliers à fréquence régulière. Autant dire qu’enchaîner les couleurs empêche le cheveu de respirer et de retrouver son équilibre.

Les colorations naturelles sont moins asséchantes. Cependant, attention au henné qui, bien que naturel, a le fâcheux don d’extraire l’eau des cheveux, les laissant aussi secs que la paille. Heureusement, des solutions naturelles existent pour les nourrir et les hydrater.

6. Décolorer ses cheveux

Décolorer les cheveux chimiquement est la pire catastrophe possible pour la structure du cheveu. En effet, la décoloration vise à neutraliser la mélatonine, de petites molécules colorantes naturelles situées sous la couche externe du cheveu (la cuticule), entre les cellules du cortex capillaire. Le produit attaque donc la couche protectrice des écailles pour atteindre le coeur du cheveu et en modifier la couleur. On oublie !

7. Défriser ou boucler ses cheveux artificiellement

Le défrisage, la permanente, les rouleaux chauffants, les bigoudis ou autre fers à friser et à lisser modifient l’alignement des écailles pour structurer les cheveux à notre guise. Il faut bien reconnaître que le résultat est superbe. Cependant, il nuit gravement à la santé des cheveux s’il est répété trop souvent. À utiliser avec parcimonie.

8. La nature de vos produits capillaires

Utilisez-vous des produits cosmétiques conventionnels ? Observez leur composition : contiennent-ils du petrolatum, de la lanoline, des silicones comme le dimethicone et des huiles minérales issues de la pétrochimie ?

Ces produits alourdissent le cheveu et ferment ses écailles. Vos cheveux sont donc très peu poreux. Enveloppés d’une gaine protectrice lissante qui produit un maximum de brillance (certes !), vos cheveux ainsi imperméabilisés ne peuvent plus recevoir les soins dont ils ont besoin pour fonctionner correctement (force, brillance, souplesse, etc.).

Ce constat s’applique aussi si vous utilisez des produits capillaires naturels, notamment de nombreux soins nourrissants (huile végétale et beurres végétaux). Les agents gras contenus dans ces cosmétiques naturels sont bien meilleurs pour la fibre capillaire, mais ils remplissent seulement l’un des deux besoins de vos cheveux. Si les deux besoins essentiels des cheveux ne sont pas remplis, vos cheveux resteront désespérément secs malgré de bons produits et une bonne routine capillaire. 

Cheveux Secs : Que Faire ? Résumé des 8 causes de cheveux secs

cheveux secs look sexy pas compatible - pranaloe (Image par Jerzy Górecki de Pixabay)
Les cheveux secs et rebelles, ça casse le look sexy, non ? (Image par Jerzy Górecki de Pixabay)

Désormais, vous savez pourquoi vos cheveux sont secs malgré vos soins et quels sont les 8 gestes à éviter. 

Maintenant, si on parlait des gestes à adopter pour les aider à retrouver leur équilibre. 

Mais au fait, de quoi les cheveux ont besoin pour être beaux ?

Cheveux Secs : Que Faire ? Mode d’emploi pour soigner les cheveux secs

Cheveux doux et brillants avec l'huile de ricin soin anti chute de cheveux - huile de ricin atelier populaire vendue par Pranaloe boutique en ligne de cosmétiques naturels et biologiques

Le secret pour transformer des cheveux secs en une chevelure fluide et brillante

Le secret pour soigner les cheveux secs et obtenir une chevelure souple, forte et facile à coiffer est plutôt simple. Reste à comprendre la différence fondamentale entre deux notions différentes mais souvent confondues.

Quelle est la différence entre nourrir et hydrater ses cheveux ?

Vous possédez sans doute un ou plusieurs produits cosmétiques pour nourrir vos cheveux secs comme un masque nourrissant tout prêt, une huile végétale comme l’huile de coco, l’huile d’olive, l’huile de jojoba, ou encore un beurre végétal comme le beurre de karité. Tous ces soins ont pour objectif de nourrir vos cheveux secs. Leur but consiste à leur apporter des vitamines, des nutriments et des minéraux depuis l’extérieur pour apporter de la brillance, de la force et de la souplesse à vos longueurs.

Vos cheveux sont nourris. Mais leur avez-vous donné à boire ?

Nourrir et hydrater ses cheveux : deux notions différentes

Comme vous et moi, les cheveux ont besoin de boire et de manger. Si les produits capillaires pour nourrir la fibre sont ultra répandus en boutique et dans les magazines, les produits hydratants sont beaucoup plus discrets. À tel point que la différence entre nourrir et hydrater ses cheveux est fortement méconnue. Seules les rares initiées savent quel produit fait quoi.

Alors sans plus attendre, parlons de l’hydratation pour les cheveux. 

Bien sûr, les cheveux reçoivent de l’eau à chaque lavage de cheveux. Mais cette eau (souvent chaude) ouvre les écailles du cheveu et glissent avant de s’égoutter dans la douche ou d’être absorbée par une serviette éponge…

En plus, cette eau pleine de calcaire est mauvaise pour les cheveux. Mais j’y reviendrai plus tard…

Pourquoi faut-il hydrater ses cheveux ?

Hydrater ses cheveux est CAPITAL pour avoir une belle chevelure fluide et saine. Sans hydratation, le cheveu s’assèche de l’intérieur, s’affine, devient fragile et même cassant pour finir par tomber prématurément. 

Pour bien comprendre ce mécanisme, plongeons dans l’anatomie de vos cheveux. Sous les écailles du cheveu (partie externe et inerte), le cortex se compose de cellules vivantes qui ont besoin d’eau pour fonctionner, notamment pour colorer le cheveu. C’est le rôle de la mélanine qui blondit, roussit, brunit ou noircit les écailles qui, elles, sont transparentes. De plus, le cortex détermine les caractéristiques de vos cheveux (élasticité, solidité, résistance, etc.).

Sans eau, le cortex déshydraté s’affaiblit, la mélanine ne s’exprime plus (bonjour les cheveux blancs). Impossible d’avoir une belle chevelure dans ces conditions, malgré tous les soins nourrissants que vous pouvez apporter.

Au final, quel est le meilleur soin pour les cheveux secs ?

Vous l’aurez compris, le meilleur soin pour les cheveux secs, très secs, abîmés et cassants, c’est un soin hydratant ET un soin nourrissant. Selon votre type de cheveux, vous pourrez les combiner en un seul masque ou les appliquer l’un après l’autre.


Vous êtes toujours là ? Super ! 

Maintenant, voici la suite du programme :

  • focus sur l’hydratation
  • les meilleures soins nourrissants pour cheveux secs (notamment les huiles végétales)
  • la meilleure routine à adopter pour enfin soigner vos cheveux secs et retrouver une chevelure de rêve forte et en pleine santé.

Petit rappel : dites-moi en commentaire ou par message privé si vous êtes intéressée par un guide étape par étape pour soigner vos cheveux selon votre type de cheveux. Indiquez-moi votre type de cheveux, les solutions que vous avez déjà testées et quels sont besoins spécifiques.

Votre témoignage m’aidera énormément pour créer le meilleur guide personnalisé avec les meilleurs recettes de masques capillaires, les huiles les mieux adaptées et la routine la plus efficace pour retrouver rapidement des cheveux soyeux éblouissants.

Vous voulez être avertie dès sa sortie ? Laissez-moi votre email juste ici pour vous tenir au courant.


ACTION N°1 : Comment hydrater les cheveux secs ? Masques pour cheveux secs

Le produit cosmétique indispensable pour hydrater vos cheveux secs est un agent humectant. Son rôle consiste à augmenter le pouvoir absorbant du cheveu et à prolonger l’action hydratante de l’eau. Car oui, l’agent humectant a besoin d’eau pour agir correctement. 

Il existe au moins quatre agents humectants, quatre produits naturels et faciles à se procurer pour solutionner votre problème de cheveux secs : le gel d’aloe vera, le miel, le yaourt nature et le sirop d’agave.

1. Le gel d’aloe vera pour hydrater les cheveux secs en profondeur

masque cheveux aloe vera citron maison - Pranaloé

Qu’est-ce que le gel d’aloe vera ?

Le gel d’aloe vera provient des feuilles charnues de la plante succulente Aloe vera Barbandensis Miller. Pour soigner vos cheveux secs, vous allez avoir besoin d’un gel d’aloe vera d’une qualité excellente pour obtenir des résultats rapides. Le meilleur gel d’aloe vera  provient des plants cultivés aux Canaries. En plus, il est bio ! Cultivés en agriculture biologique au pied des volcans, les plants d’aloe vera bénéficient d’un sol hyper fertile qui est également ultra concentré en vitamines, minéraux et nutriments. Que du bonheur !

Comment le gel d’aloe vera hydrate les cheveux secs ?

Le gel d’aloe vera contient 98% d’eau fabriquée par la plante elle-même afin de survivre en milieu aride sans l’ombre d’une goutte de pluie durant plusieurs mois. L’avantage énorme du gel d’aloe vera, c’est sa grande proportion en eau végétale. Cette eau végétale est fabriquée en deux étapes par le végétal :

  1. la plante absorbe d’une part l’eau contenue dans le sol et dans l’atmosphère
  2. elle l’enrichit à l’intérieur de son organisme avec les minéraux, nutriments et vitamines puisés dans le sol. 

Cette eau végétale est donc bien plus intéressante pour hydrater vos cheveux que la simple eau de la douche gorgée de calcaire et de minéraux qui ternissent les cheveux. En plus, le gel d’aloe vera adhère mieux au cheveu grâce à sa texture mucilagineuse naturelle. 

boire l'aloe vera avant ou après les repas

Comment ça marche ?

Appliqué sur cheveux humides ou mouillés, le gel d’aloe vera apporte de l’eau végétale enrichie en vitamines, minéraux et nutriments au cheveu. En outre, sa texture gel permet de prolonger l’adhérence sur le cheveu (alors que l’eau ne fait que glisser dessus). Cet ingrédient naturel est vraiment idéal comme produit hydratant naturel pour cheveux secs, abîmés et cassants. 

Les avantages du gel d’aloe vera pour les cheveux secs

  1. PH neutre respectueux du cuir chevelu : en plus de vos cheveux secs vous souffrez de pellicules sèches ou grasses, de psoriasis ou d’exczéma du cuir chevelu ? Le gel d’aloe vera est idéal pour hydrater et rééquilibrer les cheveux et le cuir chevelu. Calmant et apaisant, il régule la production de sébum et réduit les démangeaisons, l’irritation et l’inflammation.
  2. Purifiant et nettoyant, le gel d’aloe vera dépoussière avec une grande efficacité le cuir chevelu et les longueurs en emportant dans sa texture mucilagineuse les particules de pollution, les cellules mortes, les résidus de shampoing, etc.
  3. Stimulant la circulation sanguine et la régénération cellulaire, il active l’arrivée de nutriments par le sang pour accélérer la pousse des cheveux.
  4. Lisse les frisottis, dessine les boucles et dompte les crinières rebelles.
  5. Augmente leur résistance à la déshydratation sous un soleil de plomb ou dans le vent chaud et sec.

Lire aussi : Extraire le Gel d’Aloe Vera d’une Feuille en 5 Minutes

2. Le miel et ses bienfaits sur les cheveux secs

miel pour hydrater ses cheveux secs - pranaloe
Le miel, un agent humectant idéal pour hydrater les cheveux secs avec une grande douceur (photo par freepik )

Le nectar des abeilles n’a pas son pareil pour soigner les cheveux secs. Ce produit de la ruche est un agent humectant très intéressant car il n’alourdit pas la chevelure, même bouclée ou frisée.

  1. Énergisant pour les cellules capillaires grâce à son glucose (sucre naturel) qui, mélangé à de l’eau (dans une préparation ou appliqué sur cheveux humides). 
  2. Éclaircissant naturel : les enzymes sucrées du miel contiennent du peroxyde d’hydrogène connu pour ses vertus éclaircissantes. Un soin au miel utilisé régulièrement vous permettra d’éclaircir vos cheveux naturellement de quelques teintes.
  3. Antibactérien et anti-inflammatoire, le miel peut s’appliquer depuis le cuir chevelu jusqu’aux pointes. En plus, le miel est un produit naturel idéal pour réguler un cuir chevelu gras, éliminer les pellicules grasses et calmer un eczéma ou un psoriasis du cuir chevelu. 

Pour un maximum d’efficacité, privilégiez un miel bio récolté par un petit producteur local dont l’origine des produits est facilement traçable. Évitez ainsi les miels pas chers, souvent mélangés à l’eau ou à du sirop de glucose, qui aura par répercussion de faibles propriétés hydratantes.

3. Le yaourt nature contre les cheveux secs et abîmés

yaourt nature pour masque cheveux secs - pranaloe
Le yaourt nature : un humectant méconnu pour hydrater les cheveux secs avec efficacité (photo par freepik)

Je vous l’accorde, ça paraît très bizarre. Mais le yaourt nature (et les produits laitiers en général) contient des agents lactiques, du lactose et des lactates qui possèdent des propriétés hydratantes. Le yaourt nature contient aussi des protéines qui vont former un film protecteur autour des cheveux. Pour cette raison, le yaourt est à la fois un soin hydratant protéiné qui scelle l’hydratation. 

On évitera de l’utiliser trop souvent car les protéines du yaourt nature alourdissent le cheveu. Ce poids supplémentaire étire les longueurs, ce qui affine le cheveux petit à petit. Sur cheveux courts et très courts, cela n’a pas beaucoup d’impact, mais sur cheveux longs et mi-longs, bonjour les dégâts !

4. Le sirop d’agave hydrate les cheveux secs et cassants

Le sirop d’agave possède peu ou prou les mêmes bienfaits que le miel. Ses agents sucrants apportent de l’énergie en barre à vos cheveux secs, directement au coeur de la fibre. 

Cependant, le sirop d’agave est plus facile à manipuler que le miel car il est plus fluide et s’incorpore donc plus facilement dans vos recettes de masque maison. Mélangé à de l’eau (ou appliqué sur cheveux humides), c’est de l’or naturel pour soigner les cheveux très secs et abîmés sans les alourdir ni les graisser.

Attention à la glycérine végétale !

La glycérine végétale est souvent recommandée dans les masques pour cheveux secs. Cependant, la glycérine végétale pure ne devrait pas être utilisée seule car elle devient asséchante à forte concentration. La glycérine végétale doit donc être mélangée à 10 fois son volume d’eau pour ne pas abîmer davantage vos cheveux secs et cassants.


Vous vous demandiez comment hydrater vos cheveux secs en profondeur ? Vous possédez maintenant 4 pistes pour apporter de l’eau au cœur de vos cheveux secs. Maintenant, voyons comment maximiser vos chances que l’eau y reste longtemps.

ACTION N°2 : Comment nourrir les cheveux secs ?

Vous le savez sans doute déjà : nourrir ses cheveux secs en profondeur naturellement est indispensable pour les soigner, les rendre forts et brillants. Mais la question que vous vous posez en toute légitimité, c’est : “Comment nourrir mes cheveux secs en profondeur ?”

Mais aussi : “Quelle est la meilleure huile pour cheveux très secs ?”.

Avant de parler des huiles en détail, sachez tout d’abord qu’elles ne sont pas les seules à pouvoir nourrir vos cheveux secs en profondeur. C’est également l’une des nombreuses propriétés des beurres végétaux tendres et durs. 

Le beurre végétal pour nourrir les cheveux secs

Qu’est-ce qu’un beurre végétal ?

Un beurre végétal est un corps gras solide, souple, mi-dur ou dur, dont la matière première a été fermentée, torréfiée puis broyée pour pouvoir extraire la matière grasse de la pulpe d’un fruit, de ses graines ou d’une amande. Un beurre végétal est donc un produit 100% naturel. 

Le beurre végétal élimine l’effet paille, très fréquent sur les cheveux de type afro. D’autre part, il protège la fibre capillaire d’un film protecteur entre le cheveu et la chaleur pour celles qui ne peuvent pas se passer de leur lisseur. Sans oublier la protection contre les agressions extérieures, le climat, la pollution, etc. 

Le beurre végétal peut également être raffiné pour prolonger sa conservation, neutraliser l’odeur naturelle qui peut déplaire, blanchir le produit fini ou assouplir la texture pour faciliter son utilisation. 

Avantage d’un beurre végétal par rapport à une huile végétale pour soigner les cheveux secs

Le principal avantage d’un beurre végétal par rapport à une huile, c’est sa capacité à envelopper les cheveux dans une gaine protectrice ultra nourrissante, très résistante à la chaleur des fers à friser et à lisser. Oui, le beurre végétal appliqué sur les cheveux permet d’éviter de trop abîmer ses cheveux, de façon irréversible. Cependant, ce n’est pas la solution miracle non plus. Mieux vaut éviter l’utilisation quotidienne (et même fréquente) des appareils chauffants.

PS : l’huile de coco est aussi très efficace !

Quel est le meilleur beurre végétal pour nourrir vos cheveux secs, ternes et abîmés ?

Comme pour une huile végétale, le choix du meilleur beurre végétal est propre à chacune car il dépend de la nature de vos cheveux, de vos préférences olfactives et de la texture. Voici les 6 beurres végétaux les plus couramment utilisés pour nourrir les cheveux secs :

1. Le beurre de karité

La star des beurres végétaux mérite largement sa réputation. Tendre, souple, facile à appliquer, avec une odeur agréable, ultra riche en vitamines A, E et F et en acides gras essentiels, le beurre de karité possède des vertus capillaires impressionnantes pour vos cheveux secs :

  • nourrit les cheveux secs ;
  • calme les irritations du cuir chevelu ;
  • répare les pointes fourchues. 

Ses résultats sont particulièrement époustouflants sur les cheveux de type afro, surtout quand on l’utilise en masque capillaire.

2. Le beurre végétal de mangue

Très adapté pour les cheveux secs, frisés ou bouclés, le beurre de mangue assouplit la chevelure sèche. Il nourrit, répare les pointes et augmente visiblement l’éclat de vos cheveux., hydrate et apporte de l’éclat aux cheveux. 

3. Le beurre de cacao

De consistance dure, le beurre de cacao s’associe souvent comme agent texturant à d’autres ingrédients naturels dans la composition de baumes et de sticks. Son discret parfum de cacao nous envoûte tandis qu’il agit en profondeur pour nourrir, protéger et assouplir les longueurs rêches et rebelles. 

4. Beurre d’avocat

De mi-dur à ultra souple, voire mou à température ambiante, le beurre d’avocat est une préparation à base d’huile d’avocat, d’où son odeur légère et végétale, caractéristique de l’avocat fraîchement ouvert. Très facile à utiliser seul, ou combiné à d’autres ingrédients naturels, comme masque capillaire pour cheveux secs et abîmés. Très riche, sa texture onctueuse s’applique facilement avec un effet “tout doux. En effet, il adoucit, assouplit et nourrit les cheveux cassants en profondeur. 

5. Beurre de brahmi (ou plutôt Macérât huileux de brahmi)

Le beurre de brahmi est réalité un macérât huileux, c’est-à-dire que la plante de Brahmi (Bacopa monnieri) macère entièrement dans de l’huile végétale, souvent de l’huile de ricin. La préparation est légèrement chauffée pour mieux extraire les principes actifs du végétal. Ensuite le mélange obtenu est filtré avant d’être associé à un agent texturant pour obtenir un beurre solide. Le résultat est très gras, et même visqueux (propriété de l’huile de ricin). Ce fortifiant capillaire renforce les longueurs, aide à lutter contre la perte de cheveux et contribue à accélérer la repousse des cheveux. 

6. Le beurre de kokum 

Ultra riche en triglycérides, le beurre de kokum est particulièrement indiqué pour nourrir les cheveux secs en profondeur, ainsi que les cuirs chevelu qui démangent et se desquament. Extrait par première pression mécanique à froid, ce beurre exotique rare résulte de la noix de Gurgi (Garcinia indica). Très peu gras, il ne laisse pas de film désagréable après application. Régénérateur, tonifiant et assouplissant, le beurre de kokum fond facilement sur les doigts et s’applique facilement mèche par mèche afin de revitaliser, faire briller et adoucir les cheveux secs.

Il existe de nombreux autres beurres végétaux et je vous invite à vous renseigner sur leurs propriétés si les six beurres précédents ne vous satisfont pas totalement. 

L’huile végétale pour nourrir les cheveux secs

Huile de ricin pour arrêter la perte des cheveux - Pranaloé eshop de cosmétiques bio

Qu’est-ce qu’une huile végétale ?

Une huile végétale est le corps gras liquide, plus ou moins visqueux, issu de l’extraction mécanique par pression à froid de la pulpe d’un fruit, d’un noyau, d’une amande ou d’une graine. 

Les huiles végétales sont très utilisées en soin capillaire, essentiellement en masque pour cheveux car elles sont très faciles à mélanger à d’autres ingrédients liquides (contrairement aux beurres qu’il faut faire fondre). Certaines huiles existent sous une forme désodorisée pour plaire à tous et toutes.

Quelle est la meilleure huile pour nourrir les cheveux secs en profondeur ?

Tout comme le choix du meilleur beurre végétal, choisir l’huile la plus nourrissante pour les cheveux dépend de votre type de cheveux, de vos préférences olfactives et des textures que vous appréciez ou détestez. Car toutes les huiles végétales n’ont pas la même odeur ni la même texture : plus ou moins épaisses ou fluides, vite absorbées ou grasses, denses ou légères… tout est possible ! Voici les 6 huiles végétales principalement utilisées en cosmétique naturelle pour nourrir et réparer les cheveux secs.

1. Huile de coco

L’exotique huile végétale de coco – dont l’odeur nous transporte instantanément sur une plage de sable paradisiaque à l’ombre d’immenses cocotiers face à une mer turquoise (hum hum, je m’égare !) – l’huile de coco disais-je, est excellente pour protéger tous les types de cheveux. 

Mais ce sont surtout les cheveux secs, de type afro (crépus, bouclés, très frisés), qui profitent le mieux de ses bienfaits capillaires. Surprise : en-dessous de 25]C, l’huile de coco devient… du beurre de coco ! Pas de problème : on la fait fondre doucement dans une casserole ou dans le creux de la main, et elle redevient liquide en un instant.

Brillance, vigueur, souplesse, douceur, coiffage facile… toutes ces bienfaits que vous recherchez tant proviennent de sa capacité à nourrir en profondeur et à lisser les écailles comme personne.

Seule ou combinée à d’autres ingrédients naturels, l’huile végétale de coco se choisit préférentiellement bio, pure et naturelle, extra-vierge, de première pression à froid, obtenue à partir de fruits crus.

Bon à savoir : si vous n’êtes pas fan de l’odeur (vous avez le droit), l’huile de coco existe en version désodorisée. 

2. Huile d’olive

Extraite de la pulpe d’olive, l’huile d’olive est l’atout majeur de la beauté à la méditerranéenne. Sous le soleil du Sud et le chant des cigales, l’huile d’olive extra-vierge est aussi délicieuse que divine pour garantir une chevelure souple et en pleine forme malgré les UV sans pitié.

Sa capacité à nourrir les cheveux secs et ternes en profondeur est tout simplement incroyable. Vous me direz des nouvelles de votre masque capillaire après l’avoir fait posé toute la nuit ! En plus, l’huile d’olive renforce les longueurs sèches en les enveloppant d’une gaine protectrice. Enfin, elle protège et prolonge la brillance des couleurs capillaires.

Optez pour une huile d’olive de qualité (qui pourra également vous servir en cuisine). Si possible, tournez-vous vers un moulin artisanal pour tracer l’origine des fruits. Vérifiez que l’huile végétale soit 100 % pure et naturelle, vierge extra, obtenue par première pression à froid et qu’elle n’ait reçu aucun traitement chimique. Visez même un label soit agro-alimentaire soit cosmétique. 

3. Huile de nigelle

L’huile de nigelle, ou huile de graines de cumin noir (Nigella sativa), s’illustre par sa capacité hors normes à revitaliser, assouplir et tonifier le cuir chevelu et les cheveux secs et cassants. Naturellement riche en acides gras essentiels et en antioxydants naturels, elle est peu grasse et présente une odeur épicée qui peut surprendre. Côté cheveux, elle est excellente des racines aux pointes pour nourrir les longueurs, apaiser l’eczéma et le psoriasis du cuir chevelu et même éliminer les pellicules. Elle joue même un rôle important dans la repousse des cheveux, comme accélérateur. À vous la belle chevelure revitalisée, souple et brillante ! 

Comment utiliser l’huile de nigelle ?

L’huile de nigelle peut s’utiliser seule, mais compte tenu de sa concentration en huile essentielle, il est préférable de l’associer à une autre huile végétale neutre à hauteur de 10 à 30 % (huile de jojoba par exemple).

Bien choisir son huile de nigelle

Trouver une huile de nigelle d’excellente qualité est relativement difficile. Pour ma part, depuis que j’ai découvert l’huile de nigelle bio de la marque Secret Sacré, je ne peux plus m’en passer. Extra pure et obtenue par première pression à froid de graines cultivées en Inde, la qualité premium de l’huile de nigelle bio de Secret Sacré s’est vue récompensée du label européen Ecocert Cosmos et s’inscrit dans une véritable démarche de commerce éthique. 

Pour en savoir plus sur les bienfaits de cette huile rare et précieuse, découvrez notre article spécial sur l’huile de nigelle bio. Vous y apprendrez aussi comment reconnaître une huile de nigelle de qualité.

Enfin, découvrez dans quelle démarche de commerce éthique s’inscrit Secret Sacré et le procédé de fabrication de cette huile merveilleuse dans la description détaillée ici.

4. Huile de jojoba

Issue de la pression des graines de Simmondsia chinensis, l’huile de jojoba est en réalité une cire liquide. Sa texture est comparable au sébum produit par la peau pour se protéger des agressions extérieures (soleil, climat, pollution, bactéries, etc.).

Idéale pour les cheveux secs à racines grasses, l’huile de jojoba est très peu grasse, respectueuse du pH du cuir chevelu et non comédogène. L’huile de jojoba rééquilibre la surproduction de sébum des racines, tout en nourrissant intensément les pointes. Elle est pas belle la vie ? En plus, elle ne laisse pas d’aspect huileux, ce qui est très agréable au coiffage. Pour un effet maximisé, rien de tel qu’un bon bain d’huile à laisser poser toute la nuit !

Optez pour une huile de jojoba pure et naturelle, vierge, obtenue par pression à froid, sans colorant ni conservateur et de préférence bio labellisée Ecocert (minimum). Personnellement, je fonds pour l’huile de jojoba bio de la marque parisienne Atelier Populaire (certification Cosmos Ecocert et Cruelty Free). En plus, l’embout compte-goutte permet de maîtriser les quantités. Que du bonheur !

5. Huile d’avocat

Ultra riche en vitamines (A, B, C, D, E), en acide oléique et en Oméga 3-6, l’huile d’avocat provient de la pulpe du fruit elle-même. Ce véritable embellisseur capillaire renforce et amène de la brillance à vos cheveux. En plus, elle est réputée pour accélérer leur pousse. L’huile d’avocat est donc idéale donc pour vos cheveux ternes et secs qui poussent lentement.

Vous l’aurez compris : le top du top est une huile végétale d’avocat biologique extra-vierge, obtenue par première pression à froid, de qualité cosmétique alimentaire (oui, vous pourrez aussi l’utiliser en cuisine). Voici mon bon plan : l’huile d’avocat bio d’Atelier Populaire, cette jeune marque de notre bell capitale qui fabrique tous ses cosmétiques à partir de matières premières rigoureusement sélectionnés. Certifié à 100% biologique par Ecocert Greenlife selon le référentiel COSMOS, cette huile végétale bio conditionnée en France est aussi labellisée par le très rigoureux Slow Cosmétique et Cruelty Free (of course !).

6. Huile de ricin

La plus grande force de l’huile végétale de ricin, c’est son rôle fortifiant, réparateur et accélérateur de pousse des cheveux. Validée depuis des milliers d’années, l’huile de ricin adoucit, renforce et nourrit les cheveux secs en profondeur pour les faire pousser plus vite

Cependant, préparez-vous : l’huile de ricin est trèèèès visqueuse. Presque collante, incolore et inodore, cette huile très épaisse et très grasse peut s’utiliser seule, mais il est recommandé de l’associer à au moins une autre huile végétale (en proportions égales) pour la fluidifier et faciliter son application. 

Une nouvelle fois, je ne sais pas vous mais personnellement, j’ai toute confiance en l’huile vierge végétale de ricin bio d’Atelier Populaire. Cette marque installée dans Paris intra-muros signe tous ses produits cosmétiques “made in France with love”. Labellisée Ecocert Cosmos, Slow Cosmétique et Cruelty Free, cette huile de ricin bio française a décidément tout pour plaire…

Routine capillaire idéale pour soigner vos cheveux secs

cheveux secs et fourchus que faire - pranaloe <a href="https://fr.freepik.com/photos-vecteurs-libre/femme">Femme photo créé par freepik - fr.freepik.com</a>
Cheveux secs et fourchus : que faire ? (photo par freepik)

1. Choisir le bon shampoing pour vos cheveux secs

Vous devez voir le shampoing comme un agent lavant seulement. Jamais ô grand jamais un shampoing ne va soigner vos cheveux secs. Inutile donc de choisir des shampoings spécial cheveux secs. C’est même pire puisque cela signifie qu’il est bourré d’agents occlusifs qui vont imperméabiliser votre cheveu en l’enveloppant d’une gaine protectrice que l’eau (hydratation) ne peut traverser (ni entrer ni sortir). Optez plutôt pour un shampoing sans sulfates, naturel et bio, doux, neutre et qui respecte le pH de vos cheveux et de votre cuir chevelu. Un shampoing à base d’aloe vera par exemple…

2. Un masque pour cheveux secs hydratant et nourrissant

Après votre shampoing, il est très important d’appliquer un masque pour cheveux secs afin d’hydrater et de nourrir vos cheveux tant que les écailles sont ouvertes sous l’effet de l’eau chaude ou tiède du rinçage du shampoing.

Comment ça marche ? 

Un masque pour cheveux secs hydratant et nourrissant va pénétrer au coeur de la fibre capillaire humide pour hydrater le cortex (qui ne demande que ça !) et nourrir en profondeur. Une fois que le cheveu a absorbé tous les éléments nécessaires (eau, nutriments, vitamines et minéraux), les corps gras nourrissants vont sceller l’hydratation en refermant les écailles.

3. L’après-shampoing nettoyant

Connaissez-vous la tendance du CoWash initiée par Lorraine Massey, la papesse des cheveu bouclés ? En résumé, elle affirme que les shampoings sont trop agressifs pour les cheveux bouclés (et tous types de cheveux). Seul l’après-shampoing suffirait à nettoyer.

Cependant, on vous conseille de garder un shampoing ultra doux pour faire place nette avant votre soin. Votre soin pour cheveux secs n’en sera que plus efficace sur cheveux propres. Le shampoing va donc débarrasser vos cheveux des impuretés, du sébum et des résidus de produits coiffants pour préparer l’arrivée du masque. 

Toutefois, grâce au CoWash, nous savons désormais que l’après-shampoing est tout indiqué pour nettoyer le surplus de masque, c’est-à-dire le trop de produits gras issus des huiles ou des beurres végétaux.

Choisissez un après-shampoing naturel et bio, doux et respectueux des cheveux fragiles et tout devrait bien se passer 🙂 

Après votre masque hydratant et nourrissant, vous n’avez donc plus qu’à rincer vos cheveux à l’eau (froide pour ne pas ouvrir à nouveau les écailles) et appliquer votre après-shampoing naturel et bio pour éliminer tous les résidus de votre masque pour cheveux secs.

4. Un rinçage protecteur qui apporte de la brillance 

Pour finir, rincez vos cheveux à l’eau froide ou avec une lotion de rinçage acide (comme le vinaigre de cidre dilué) si votre eau est très calcaire. Ainsi, vous refermez les écailles avec douceur et vous augmentez la brillance de vos cheveux une fois secs. Pas d’inquiétude : l’odeur part pendant le séchage naturel.

5. Bien sécher ses cheveux

Bien sécher vos cheveux est plus compliqué qu’il n’y paraît. Vous ne voudriez pas anéantir tous vos efforts en frictionnant énergiquement vos cheveux dans une serviette éponge ?! Malheur ! Cela ouvrirait les écailles de vos cheveux en une seconde. Et alors, adieu hydratation et soin nourrissant.

Au lieu de les frotter, épongez-les délicatement dans une serviette éponge “froide” (pas tiède ni chaude au risque de réouvrir les écailles encore une fois – vous commencez à comprendre j’imagine !).

Si vous préférez le séchage au sèche-cheveux, maintenez-le éloigné de vos cheveux et tiède. 

6. Un démêlage tout en douceur

Faut-il démêler vos cheveux secs quand ils sont encore mouillés, humide ou totalement secs ? Cette question peut sembler sans importance, et pourtant ! 

Le risque de casse est plus important sur cheveux mouillés car l’eau rend les cheveux élastiques. Si vous les brossez ou les peignez alors qu’ils sont mouillés ou humides, vous allez étirer la fibre et la fragiliser.  Alors mieux vaut attendre qu’ils soient complètement secs pour les démêler. Un soupçon d’huile végétale peut vous y aider s’ils ne se laissent pas faire.

7. Coiffer les cheveux secs sans les abîmer

Pour coiffer vos cheveux secs, évitez tous les appareils produisant de la chaleur. Gardez les brushings, les lissages et les boucles pour des occasions spéciales. Vous ne ferez que plus d’effet !

Côté coiffure, évitez de tirer sur vos cheveux lors du brossage : cette pratique étire la fibre et la fragilise tout en stimulant à outrance les racines, au risque d’irriter le cuir chevelu. De même, évitez d’attacher vos cheveux trop serré toujours au même endroit, au risque de les abîmer et de les casser. Privilégiez des coiffures souples avec des élastiques qui ne marquent pas ou des petites pinces pour structurer votre coiffure. Variez vos coiffures et profitez des cheveux détachés de temps en temps 🙂

Lavage fréquent indispensable pour cheveux secs : deux situations exceptionnelles

Cheveux secs à la plage ou piscine : comment les protéger ?

C’est l’été et vous profitez régulièrement de la plage ou de la piscine pour bronzer et vous rafraîchir ? Le chlore de la piscine et le sel marin sont deux agents très asséchants pour vos cheveux fragiles. 

La veille, appliquez un masque hydratant et nourrissant (avec ou sans shampoing) pour sceller l’hydratation et fermer les écailles afin d’éviter au chlore et au sel de mer d’entrer dans la fibre capillaire. Vos cheveux seront aussi plus résistants à la chaleur écrasante du soleil et à ses rayons UV qui déshyratent fortement les cheveux.

Après votre séance plage ou piscine, si vous sentez que vos cheveux ont souffert de la chaleur ou de l’eau, appliquez la routine shampoing + masque cheveux secs + après-shampoing, en ajoutant un sérum si nécessaire.

Cheveux secs et sport : comment faire ?

Si vous faites régulièrement du sport, que vous transpirez du cuir chevelu et qu’un seul lavage par semaine vous est impossible, essayez d’alterner vos shampoings avec du shampoing sec naturel, de la fécule de maïs absorbante (pour cheveux clairs) ou du cacao en poudre, également absorbant (pour cheveux foncés).

Cheveux Secs : Que Faire ? – En bref : Quel est le meilleur soin pour cheveux secs ?

masque cheveux aloe vera - pranaloé

Comment vous sentirez-vous avec de beaux cheveux doux, soyeux, éblouissants et forts ? Vous pourrez enfin les coiffer facilement, varier vos coiffures comme bon vous semble, les faire flotter dans le vent avec assurance, dessiner des boucles superbes et recevoir des dizaines de compléments de la part de vos proches et de vos amies. 

Soigner vos cheveux secs nécessite simplement de combiner un agent humectant pour hydrater (apporter de l’eau) et un corps gras pour nourrir en profondeur (une huile ou un beurre végétal). Associés à un shampoing doux et un après-shampoing respectueux, vos cheveux secs ne seront bientôt plus qu’un lointain (mauvais) souvenir.

Vous avez même pu découvrir des ingrédients naturels que vous avez déjà chez vous (ou faciles à se procurer) ultra efficaces pour lutter contre la sécheresse capillaire. Chacun d’eux possède même des vertus contre d’autres maux capillaires comme l’eczéma ou le psoriasis du cuir chevelu, les pellicules, les pointes fourchues, etc.

En résumé, pour lutter efficacement contre les cheveux secs, vous devez :

  1. éviter les mauvais gestes qui entretiennent la sécheresse et la déshydratation de vos cheveux ;
  2. déterminer la porosité de vos cheveux pour comprendre d’où vient l’inefficacité des soins ;
  3. trouver votre routine idéale selon votre type de cheveux et votre style de vie.

Pour aller plus loin

Je vous propose de m’indiquer en commentaire ou par message privé :

  • votre type de cheveux et leur type de porosité ;
  • pourquoi ils sont secs (d’après ce que vous avez appris dans cet article) ;
  • les solutions que vous avez déjà tentées par le passé sans obtenir de résultat satisfaisant
  • ce que vous attendez d’un guide étape par étape pour enfin soigner vos cheveux secs et vivre votre vie sereinement (aller à la plage, à la piscine, au sport, etc. sans devoir emporter 10 000 soins capillaires).

Vos réponses sont précieuses pour m’aider à créer le meilleur guide personnalisé pour chaque situation afin d’aider le plus de femmes et d’hommes à se débarrasser de cette tragédie pour vivre une vie épanouie sans être tout le temps en souci pour ses cheveux.

Vous voulez être avertie du guide pas à pas spécifique à votre type de cheveux et à votre situation actuelle ? Indiquez-moi votre email là et je vous avertirai dès qu’il sera disponible.

À bientôt,

Tina

Vous pouvez également aimer :

%d blogueurs aiment cette page :