Marque de cosmétique bio | Guide pour bien choisir

Quelle marque de cosmétique bio choisir ? En magasin ou sur internet, les rayons de cosmétiques biologiques débordent de produits de beauté tous plus attirants les uns que les autres. Tous les jours, de nouvelles marques ou gammes de cosmétiques naturels arrivent sur le marché. Pour trouver votre marque de cosmétiques bio idéale, vous devrez surmonter les pièges du marketing et décrypter les compositions chimiques parfois énigmatiques. Pas d’inquiétude : on vous soutient dans ce parcours vers la beauté par les plantes ! Voici 11 astuces pour bien choisir votre marque de cosmétique bio .

Quel cosmétique bio choisir
Quel cosmétique bio choisir ?

1. Quelle marque de cosmétique bio choisir ? Gare au Greenwashing

Ce produit de beauté bio incarne-t-il réellement mes valeurs écologiques ? Ingrédients naturels et issus de l’agriculture biologique, respect de l’environnement, conditions de travail décentes, etc. Voici la toute première question à vous poser si vous envisagez une nouvelle marque de cosmétique bio. Malheureusement, de nombreuses marques conventionnelles se sont emparées de la nouvelle tendance des cosmétiques naturels et biologiques sans jouer le jeu à 100 %.

Le greenwashing, vous connaissez ? Ou comment se racheter une conscience écologique à travers des produits à la composition / éthique / fabrication discutables. Apposer un logo est ultra plus rapide et facile. Tout comme intituler un produit “naturel”, “biologique” ou contenant des “extraits naturels” . Mais se remettre en question et refonder toute une chaîne de fabrication, ça c’est de l’engagement ! Alors, dépassez le packaging “naturel” très attirant. Direction la liste des ingrédients !

Lire aussi : Labels cosmétique bio : comment s’y retrouver ?

2. Composition chimique : quels sont les premiers ingrédients de la liste ?

Vous voulez bien choisir votre prochaine marque cosmétique bio ? La liste des ingrédients vous révèle tout ce que le packaging peut tenter de dissimuler. TOUS les ingrédients naturels ou de synthèse contenus dans le produit cosmétique doivent apparaître dans la liste INCI (International Nomenclature of Cosmetic Ingredients). Cette obligation légale ne souffre aucune exception.

Bon à savoir : la liste INCI est organisée par ordre décroissant. Intéressez-vous particulièrement aux six premiers ingrédients. Leur importance est capitale. À eux seuls, ils constituent 80 à 90 % du produit fini !

Si le premier composant de la liste est l’eau (aqua), laissez tomber tout de suite ! La qualité ne sera pas au rendez-vous. Quant aux autres substances de la liste INCI, inutile d’être diplômé de latin, d’anglais ou de chimie. Google est votre ami. Tout comme www.laveritesurlescosmetiques.com ou l’application CleanBeauty.

3. Déchiffrer la mystérieuse composition

À éviter

Règle n°1 en cosmétique : plus les noms de substances chimiques sont imprononçables, moins le produit cosmétique est naturel. Attention : certaines abréviations sont trompeuses. Pour bien choisir vos cosmétiques bio, évitez les produits contenant de l’alcool, des huiles estérifiées (synthétiques), des huiles essentielles et des colorants.

Issues de résidus de matières naturelles (huile de palme, de coco, etc.), les huiles synthétiques coûtent moins cher que les huiles végétales. Cependant, leur pauvreté en acides gras essentiels et nutriments nous font regretter leur usage quasi systématique en cosmétique bio.

À faire

Un conseil : optez pour les listes INCI courtes. Les extraits de plantes, les huiles végétales et les beurres naturels sont présentés ainsi  :

  1. le nom botanique de la plante en latin ;
  2. la partie de la plante intégrée dans la composition – en anglais (seed /graine, flower / fleur, leaf / feuille, etc.) ;
  3. Extract indique un extrait de plante, oil une huile végétale et essential oil une huile essentielle.

4. Date limite d’utilisation : indice de conservateurs de synthèse ?

Comment la durée de vie d’un produit de beauté après ouverture vous renseigne sur sa formulation naturelle (ou pas) ? Identifiez facilement un cosmétique traditionnel déguisé en produit bio d’après sa date limite d’utilisation (DIU) avec ces repères simples :

  • 3 à 9 mois : durée de vie d’un produit cosmétique naturel ;
  • Jusqu’à 12 mois après ouverture : utilisable si emballé sous vide ou dépourvu d’eau ;
  • Plus de 12 mois : risque de produit cosmétique conventionnel.

Lire aussi : Recycler ses cosmétiques : 10+ alternatives “seconde vie”

5. Labels bio : une garantie suffisante ?

Le label bio est un gage de qualité qui rassure le client. Pourtant, nombre de labels et mentions auto-décernés pullulent chez les marques de cosmétique bio : c’est le greenwashing. Pour information, les produits cosmétiques certifiés bio répondent aux exigences d’une réglementation stricte. Cette norme exige la présence d’au minimum 20 % de substances naturelles issues de l’agriculture biologique dans la composition. D’autre part, elle exclut l’usage de composés attestés ou suspectés nocifs. Parmi les meilleurs labels, on compte Cosmebio et Ecocert.

À lire : Guide des labels en cosmétique bio : Top 8 des certifications

6. Naturel ou biologique : quelle marque de cosmétique bio adopter ?

Vous méritez le meilleur ! Alors, ne transigez pas entre naturel et biologique. Exigez les deux. Optez donc pour des cosmétiques bio 100 % naturels. Pour info, leur concentration apparaît sur l’emballage.

Plus les ingrédients biologiques sont nombreux dans la composition, plus le produit cosmétique bio revêt une qualité premium. Absence de pesticides garantie, agriculture responsable, respect de l’Homme, … Que de belles valeurs ! Une petite marge de tolérance à 98 ou 99 % est acceptable, certains conservateurs triés sur le volet étant autorisés en cosméto bio.

Un conseil : le pourcentage de produits naturels et/ou biologiques n’apparaît pas sur le packaging ? Méfiance !

7. Rapport qualité / prix : indice d’une réelle valeur ajoutée ?

C’est indéniable, la qualité a un prix. Plusieurs types de marques cosmétiques biologiques existent sur le marché. Pour un maximum d’efficacité, ne lésinez pas sur la concentration en principes actifs performants contenus dans les produits cosmétiques bio de qualité.

De plus, un produit de beauté bio top qualité affiche souvent un prix moins élevé que son homologue conventionnel vendu en parfumerie. Considérez ce choix comme un véritable cadeau que vous vous faites. Les résultats seront largement à la hauteur sur le long terme. Investissez en vous et en votre beauté, pour longtemps !

8. Minimalisme : comment éviter les cosmétiques superflus ?

Less is more. Même en cosmétique bio. Si vous améliorez la qualité de votre gamme cosmétique bio personnelle, vous vous apercevrez très vite que les doublons sont inutiles. Par exemple, pourquoi appliquer un soin contour de l’œil quand votre sérum soin du visage contient déjà tous les antioxydants et principes actifs lissants ?

Le retour aux basiques, riches en principes actifs efficaces, a du bon. Pour votre budget comme pour la planète, recentrez-vous sur l’essentiel et simplifiez votre routine beauté. Vous économisez du temps, de l’argent et produisez moins de déchets. Qui dit mieux ?

9. Où achetez-vous vos produits cosmétiques bio ?

En grande surface, parapharmacie, magasin bio ou sur internet, chaque commerçant sélectionne des marques de cosmétiques bio selon des critères qui lui sont propres (lieu de fabrication, éthique, écologie, prix, etc.).

Plus ou moins rigoureuses et labellisées, les sélections des professionnels orientent vos habitudes de consommation. Il est important d’en avoir conscience. Si cela est possible, renseignez-vous sur les valeurs défendues par les vendeurs de produits cosmétiques bio. Vous comprendrez d’autant mieux la présence et l’absence de certaines marques.

10. Traçabilité d’une marque de cosmétique bio : le made in France est-il le meilleur choix ?

Parmi toutes les valeurs incarnées par un produit cosmétique bio, la traçabilité doit être prise en compte. Consommer local garantit la qualité du travail, depuis l’agriculture raisonnée sans pesticides jusqu’à la commercialisation, en passant par les conditions de travail et d’acheminement. Ce choix est imbattable côté qualité et transparence.

Toutefois, les produits de ces marques de cosmétiques bio fabriqués en France peuvent représenter un certain budget pour de nombreux consommateurs de bio. Si possible, achetez de préférence des produits de beauté bio fabriqués en Europe et labellisés Ecocert®, Cosmebio®, etc. Ces mentions garantissent que la marque s’engage contre les tests cosmétiques réalisés sur les animaux.

11. Qualité : comment la repérer ?

La qualité est inimitable. Pour comprendre cette règle d’or, testez, testez et testez encore plusieurs marques de cosmétiques bio. Voici 3 conseils :

  1. Observez le produit dans son ensemble ;
  2. Voyez au-delà d’un packaging attirant pensé par du marketing créatif ;
  3. Renseignez-vous sur ses valeurs profondes incarnées par la marque

C’est vrai : c’est du boulot pour un « simple » choix de produit de beauté. Mais n’oubliez jamais : votre opinion compte !

Cette marque cosmétique s’engage-t-elle pour votre santé ? Crée-t-elle les meilleurs produits de beauté bio pour vous ? Respecte-t-elle votre vision de l’écologie ? Agit-elle pour la réduction de vos déchets ? Très vite, vous apprendrez à distinguer les marques à forte valeur ajoutée et cohérentes d’une part et les marques de cosmétique bio bas de gamme et – le pire de tout -, du greenwashing.

Quelle marque de cosmétique bio choisir ? Résumons

Si vous tenez compte de ces 11 critères de sélection pour déterminer quelle marque de cosmétique bio adopter, vous devriez rapidement trouver votre bonheur. Vous allez beaucoup apprendre sur vous-même. Sur ce que vous voulez et ne voulez pas pour votre santé, celle de vos enfants et celle de votre planète. Peut-être ferez-vous certains concessions. Peut-être pas. Ce choix vous est entièrement personnel. Tout est une question de ressentis et de valeurs. Surtout n’oubliez pas : rien ne reste jamais figé. Vous aurez toujours le droit (et le choix) de changer d’avis et de valeurs.

Et vous, quelle est votre principale préoccupation quand vous achetez un produit cosmétique ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *